Rechercher
  • culturegerzat

Eiffel "Stupor Machine"

Mis à jour : 11 juil 2019

Rock Français


Vendredi 06 décembre à 20h30 - Côté Cornillon

2h - Tout public dès 12 ans

Tarifs: 20€ - 17€ (tarif réduit) - Gratuit moins de 12 ans

Billets couplés avec Antonia: 35€




En 2019, Eiffel sort un nouvel album. Le sixième en dix-huit ans d’activité. Dix-huit ans ! L’album de la majorité ? Ce serait un paradoxe pour un groupe qui s’est toujours situé dans la marge. Car si ce nouveau disque, comme ses prédécesseurs, est marqué par l’envie d’en découdre, il est aussi peuplé de visions récurrentes et de personnages étranges, dans un univers qui n’est pas sans rappeler Georges Orwell ou Philip K. Dick (auquel la première incarnation d’Eiffel, Oobik And The Pucks, faisait déjà

référence).

En 2019, Eiffel fait du rock comme certains font de la science-fiction : pour prendre plaisir à se faire peur.




« Ecrit à vif, mais soigné, l’ensemble séduira les foules [...] et replace la formation parmi les meilleures de sa catégorie » Le Figaro Magazine


« Le meilleur groupe de rock français » Public


« Eiffel nous revient enfin, avec un Stupor Machine du plus bel effet. Une production moins présente, un son plus brut, digne des premières années » Plugged



PREMIERE PARTIE: Belfour



Lucie sait la force des mots, le torrent des colères, la quiétude du courant qui emporte le chagrin.

Michaël fouette un air chargé d’électricité laissant de profondes marbrures dans la chair électronique des chansons, suspendues aux lèvres d’une poésie noire et passionnée.


L'ADN d'Eiffel


Quand sort Abricotine en 2001, le rock français a le vent en poupe. La déferlante Pixies, dans les années 90, a donné envie à toute une génération de maltraiter les guitares. Mais Eiffel ne rejette pas pour autant l’héritage francophone, et c’est en alliant l’énergie du rock au lyrisme de la chanson que le groupe va trouver ce qui sera sa signature : l’ADN Eiffel, parfois imité, jamais égalé. Suivent Le quart d’heure des ahuris (2002), Tandoori (2006), A tout moment (2008) et Foule Monstre (2012). Des enregistrements marqués par des changements de maisons de disques, mais à chaque fois provoqués par le plaisir de jouer ensemble (plus de 600 concerts au compteur).

Même si les temps sont de plus en plus durs : Eiffel peut compter sur le soutien des Ahuris, leur fidèle noyau dur de fans.

109 vues

© 2018 Ville de Gerzat

04 73 25 76 27 - culture[@]ville-gerzat.fr

  • w-facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now